Play-offs en vue, malgré la défaite

Play-offs en vue, malgré la défaite

Accueil> Pro B > Actualités >

Play-offs en vue, malgré la défaite

14/05/2022

Play-offs en vue, malgré la défaite Retour à la liste des actualités

Pro B

  • Le film du match: play-offs en vue, malgré la défaite

L’Alliance sport Alsace s’est vu offrir hier soir un peu de rab et disputera les play-offs de Pro B, malgré un revers concédé en fin de rencontre face à une résiliante équipe de Saint-Chamond (92-97), qui termine elle deuxième du championnat. 

Dans le même temps, Nancy a été sacré champion de France et retrouvera l’élite, tandis que Tours, dans une fin de classement hyper-incertaine, hérite du second siège éjectable vers la N1 en compagnie de Rouen. 

Pour le dernier match en saison régulière dans la carrière professionnelle de Jason Bach, l’Alliance sait qu’elle doit s’imposer pour assurer sa place en phase finale. Nos garçons démarrent bien face à un club qui se disputait avec le SLUC le titre de Pro B après une saison magistrale. 

Karlton Dimanche, toujours percutant et auteur de neuf points dans ce premier quart, donne la bonne impulsion aux siens. Fahrudin Manjgafic lui emboite le pas, et l’ASA, qui fait bien circuler la balle, fait feu de tout bois (29-18, 10e’), face à des Auvergnats pénalisés par la deuxième faute de Mathieu Guichard.

Dans le deuxième acte, Karlton Dimanche, 14 unités à la pause, poursuit son bonhomme de chemin en jeu de transition et en un-contre-un, mais Saint-Chamond grignote (41-31, 15e’). 

Sofiane Briki prend le relais à longue distance (3/5 à trois points à la mi-temps), sans que la tendance de fond ne s’inverse. Michael Oguine, bien inspiré, sert bien ses partenaires et Ammour trouve enfin la mire. Les visiteurs retrouvent les vestiaires en ayant refait la moitié de leur retard (47-41, 20e’).

Avec un Mathieu Boyer, meilleur pivot du championnat, dans un jour sans, les Auvergnats s’appuient sur leurs deux hommes de base, Mathieu Guichard et Jonathan Hoyaux, discrets dans les deux premiers quart-temps (58-53, 25e’). Le premier sert caviar sur caviar, le second retrouve sa patte de loin, et voilà les joueurs d’Alain Thinet, coach de l’année en Pro B, devants au score pour la première fois depuis les premières minutes du match (65-66, 30e’). En face, l’ASA piétine et perd Dodyvas Redikas, avec cinq fautes au compteur.

La fin de la partie est haletante et fait l’objet d’un chassé-croisé. Les changements de leader se succèdent mais Saint-Chamond, empreint de résilience, finit par prendre le meilleur, dans une soirée folle, où la lutte a duré jusqu’au bout à tous les étages de la première à la 17e place. La grosse performance de Sofiane Briki et de Karlton Dimanche, respectivement 23 et 20 points, n’y fera rien. Nos garçons s’inclinent mais la défaite d’Aix contre Saint-Quentin leur ouvrent la voie des play-offs. C’était inespéré il y a deux mois, mais ils l’ont fait, bien que Julien Espinosa avait du mal à savourer dès ce vendredi soir (92-97). 

« Habituellement, on monte en régime en défense, là ça a été l’inverse. Avec l’équipe qu’on a sans Marquis Wright, on manque de créativité, il faut essayer de compenser de l’autre côté du terrain, ou bien se montrer hyper-hyper-inspiré en attaque. On ne l’a pas fait ce soir donc c’est difficile d’exulter, mais évidemment que si on regarde le temps long, je suis extrêmement fier de mes joueurs. On gagne dix fois sur les quinze derniers matches. Peu d’équipes soutiennent la comparaison sur cette fin de saison. »

L’entraîneur et ses joueurs auront l’occasion de se rattraper dès vendredi prochain puisqu’ils se rendront à… Saint-Chamond pour le début des quarts de finale de play-offs. La rencontre suivante, lundi 23 mai, aura lieu à Gries, avant un éventuel match d’appui dans la Loire.

Quart-temps : 29-18, 18-23, (47-41), 18-25, 27-31. Forest Arena à Gries. Arbitres : MM. Bazine, Monsire et Julien.

ASA : 31/66 aux tirs dont 13/34 à trois points, 29 rebonds, 21 passes décisives, 17 ballons perdus. Les points : Bach 6, Dimanche 20, Cazenobe 5, Manjgafic 9, Briki 23, Hoeltzel, Gavrilovic 13, Redikas 3, Racine 9, Sautier 4.

SAINT-CHAMOND : 36/59 aux tirs dont 10/28 à trois points, 34 rebonds, 21 passes décisives, 17 ballons perdus. Les points : Oguine 4, Magrit 2, Hoyaux 16, Ammour 7, Guichard 11, Varence 17, Bouteille 9, Yeboah 18, Boyer 10, Borvnjak 12.

  • La stat du match :

Soit le nombre de victoires de Tours, 17e et donc premier relégable en Nationale 1. Jamais une formation n’était descendue avec un nombre si élevé de victoires. L’ASA, qui achève sa saison avec 16 succès au compteur, termine quant à elle 9e. Lorsque Julien Espinosa a pris les rênes de l’équipe fin février, le club affichait un bilan de 6-13. C’est dire si la dernière partie du championnat réalisée par nos joueurs et notre entraineur est stratosphérique. 

  • La décla après match de Sofiane Briki :

« Ce match, on aurait pu l’avoir. On a manqué de rotations, c’est un peu difficile de dégager un sentiment à chaud: on perd mais on se qualifie en play-offs. Forcément on est super contents au final. Personnellement, je l’ai appris par le speaker, j’étais sur le terrain et concentré sur le match jusqu’au bout, je ne savais pas ce que faisait Aix-Maurienne. Avec un peu de recul, c’est fou d’être en phase finale quand on sait d’où on vient. Maintenant, une nouvelle saison commence. »

partenaires majeurs

partenaires institutionnels