Le debrief Vichy-Clermont vs ASA

Le debrief Vichy-Clermont vs ASA

Accueil> Pro B > Actualités >

Le debrief Vichy-Clermont vs ASA

18/12/2021

Le debrief Vichy-Clermont vs ASA Retour à la liste des actualités

Pro B

  • Le film du match : la douche froide

Que le basket peut être cruel, notre équipe l’a malheureusement constaté ce vendredi dans la banlieue de Vichy, en Auvergne, en s’inclinant 73-69 alors qu’elle a mené pendant quasi l’intégralité de la rencontre. 

Le début de match est XXL, grâce à nos deux étrangers Marquis Wright et Obi Enechionyia qui ont bien réglé la mire à trois points (5/7 derrière l’arc primé dans le premier quart-temps). De son côté Vichy-Clermont balbutie son basket, en se montrant à l’inverse particulièrement maladroit (8/28 au total à longue distance). 

Cela permet à Sylvain Sautier, dans le cinq pour la première fois cette saison, et aux autres boys de l’ASA de s’envoler (14-25, 10e’). Les locaux tentent de réagir et s’appuient sur le dynamisme de Samir Gbettkom, l’ancien arrière du BCGO, toujours aussi actif en défense et qui entraîne ses partenaires dans son sillage (33-38, 17e’).

Juste avant la mi-temps, Sylvain Sautier, de loin, et Jérôme Cazenobe, après un rebond offensif converti en panier, maintiennent l’écart à dix unités (36-46, 20e’).

Au retour sur le parquet, après un missile d’Anthony Racine qui redonne 13 unités d’avance (41-54), notre Alliance se met à avoir de la peine à scorer. Avec seulement 10 points inscrits dans le troisième quart-temps, nos garçons voient les Auvergnats grignoter leur retard, alors même que ces derniers ne sont pas d’une efficacité redoutable au scoring. 

Sans rien lâcher, Thomas Céci-Diop, excellent ce vendredi avec 18 d’évaluation, et ses coéquipiers recollent quasiment (52-56, 30e’).

Notre équipe tient pourtant le bon bout encore de longues minutes dans le dernier acte, jusqu’au trois points fatidique de Mamadou Guisse, pourtant en panne d’adresse (67-67, 37e’).

Puis, nos joueurs subissent ce qu’ils ont fait vivre à Evreux il y a quinze jours, en se faisant griller la politesse au pire moment possible, dans les dernières secondes du match. C’est encore Mamadou Guisse, auteur d’un 2/2 aux lancers qui crucifie Marquis Wright, qui manque derrière sa dernière tentative, et les siens. Après deux défaites à l’extérieur assez différentes dans leur physionomie, notre Alliance retrouvera enfin son parquet jeudi prochain, le 23 décembre, contre Saint-Quentin. La victoire s’annonce déjà impérative.

Consultez les stats complètes du match en cliquant ici.

  • La stat du match

Le nombre de points marqués par l’ASA dans les… cinq dernières minutes de la rencontre. Dans une fin de match au couteau, difficile d’envisager la gagne avec une attaque si stérile. Nos garçons laissaient pourtant espérer mieux après un premier quart fructueux (25 unités).

 

  • La décla : coach Stéphane Eberlin

« Bien sûr qu’il y a de la frustration. Défensivement, on a fait le match qu’on voulait faire mais on manque de faire le stop qu’il fallait à six minutes de la fin et Céci-Diop nous punit. On a aussi beaucoup subi en attaque en deuxième mi-temps, sans réussir à développer notre jeu de passes et en ne faisant que du un-contre-un. On savait que c’était une équipe dure, qui ne lâcherait rien. A l’arrivée, on ne peut être que frustrés et déçus. »

Stéphane Eberlin, l’entraîneur de l’ASA qui a mené au score 39 minutes avant de voir Vichy passer devant dans les dernières secondes.

partenaires majeurs

partenaires institutionnels