Une victoire de traînard du SQBB

Une victoire de traînard du SQBB

Accueil> Pro B > Actualités >

Une victoire de traînard du SQBB

12/03/2022

Une victoire de traînard du SQBB Retour à la liste des actualités

Pro B

  • Le film du match : Une victoire de traînard du SQBB

Gries-Souffel s’est incliné après avoir mené pendant la quasi intégralité de la partie. Une victoire de traînard de Saint-Quentin, qui empoche une sixième victoire d’affilée. Pour nos joueurs, la lutte se poursuit pour le maintien.

Les Nordistes ouvrent le score, et il faut attendre plus de deux minutes pour que l’ASA débloque son compteur. Anthony Racine et « Obi » dégainent à trois points, et voilà les Alsaciens bien dans leur match (2-10, 5e’).

Le SQBB parvient alors à gêner nos garçons au moyen de prises à deux sur les intérieurs. Lionel Gaudoux et ses partenaires opèrent un rapproché (12-14, 8e’), mais l’ASA termine mieux la période, grâce à une bonne entrée de notre capitaine Jason Bach (15-19, 10e’).

Malgré l’omniprésence de Gaudoux, les locaux cèdent du terrain face aux coups de boutoir de l’Alliance. Successivement, Karlton Dimanche en contre-attaque, puis Marquis Wright et « Obi » sur un alley-oop (action devenue rituelle entre les deux hommes) creusent l’écart (18-29, 14e’, puis 23-35, 16e’).

Flanqués d’un 1/12 à longue distance à la pause, Kendall Anthony et sa bande semblent impuissants, alors qu’ils restent sur cinq succès de rang en championnat. A la pause, les hommes de Julien Espinosa sont sereins, en récitant avec sérieux leur basket (28-41, 20e’).

Le troisième quart-temps est plus poussif. Saint-Quentin hausse le ton en défense et l’ASA, moins à l’aise, reste muette pendant plus de 3’30’’ (36-50, 23e’, puis 44-50, 26e’). Ivan Vranes stoppe l’hémorragie aux lancers et Anthony Racine sort un trois points de nulle part. Inlassablement cependant, les Nordistes commencent à dicter le rythme (54-61, 30e’).

L’ASA cale complètement dans le dernier acte. Plusieurs fois, le SQBB revient à une unité (63-64, 36e’, puis 67-68, 38e’), avant de passer devant pour la première fois depuis les toutes premières secondes, avec deux salves assassines de Zamora puis de Gillet, qui trouvent enfin la mire (75-71).

Dommage, après deux succès de rang, mais loin d’être un scandale, face à un club en pleine bourre actuellement. Avec deux rencontres à venir à domicile, dont une à Souffel dès ce lundi 14 mars contre Denain, l’Alliance devra au plus vite se rattraper. Le combat continue.

  • La stat du match

 

C’était ce vendredi la troisième fois cette saison que l’Alliance avait l’occasion d’engranger un troisième succès de suite. Et c’est la troisième fois que l’équipe échoue à le faire. Avec 8 victoires et 14 défaites, il va falloir enchaîner d’autres séries, plus longues on l’espère, pour assurer le maintien.

  • La décla : Julien Espinosa, entraîneur de l’ASA, après la défaite contre Saint-Quentin ce vendredi.

 « Au-delà des dernières minutes, cette deuxième mi-temps ne nous convient pas, ne nous correspond pas. Défensivement, on a été un peu trop permissifs, on a moins bien tenu la raquette que lors des matches précédents. Cela donne de la confiance à l’adversaire et nous prive de possibilités de courir et de faire des relances. On savait aussi que Saint-Quentin serait difficile à manœuvrer et que la salle pouvait s’enflammer, puisque le club restait sur cinq victoires. Ma première défaite ? Oui, ça fait partie de l’histoire d’une saison et d’une équipe. L’important, comme dans les victoires d’ailleurs, c’est de tirer les bons enseignements. Nous, il faut qu’on continue à avancer en tant d’équipe et à développer notre cohésion. »

partenaires majeurs

partenaires institutionnels