Preview ASA vs Aix-Maurienne

Preview ASA vs Aix-Maurienne

Accueil> Pro B > Actualités >

Preview ASA vs Aix-Maurienne

04/11/2021

Preview ASA vs Aix-Maurienne Retour à la liste des actualités

Pro B

Une deuxième victoire consécutive : la seule issue possible pour ce quatrième match de Pro B le vendredi 5 novembre contre Aix-Maurienne. Après un beau succès à Boulazac la semaine dernière (69-87), les hommes de Stéphane Eberlin se doivent d’enchainer à la maison !


La victoire à Boulazac la semaine dernière a fait beaucoup de bien au moral des troupes de l’ASA. Jérôme Cazenobe et ses coéquipiers ont mis fin à une série de 6 défaites consécutives lors des matchs officiels, avec un Nisre Zouzoua qui a pointé le bout de son nez après des débuts très compliqués. Le vice-champion d’Afrique en titre a mis l’ASA sur orbite dans le premier quart-temps avec 6 trois points d’entrée. Encourageant pour la suite. Mais attention il ne faut surtout pas se relâcher puisque les alsaciens ont un calendrier très costaud qui arrive : un déplacement à Tours, actuel co-leader du championnat, mardi ; la réception de Nantes vendredi prochain, 5e au classement ; puis un derby du Grand Est à Nancy le samedi d’après. Voilà pourquoi il est vraiment capital de prendre ce match contre Aix-Maurienne. 

Un adversaire moins costaud sur le papier, mais avec des joueurs qui se révèlent en de début de saison de Pro B :

Capital également car Aix-Maurienne est, sans dénigrer cette équipe, un adversaire un peu moins féroce sur le papier. Les savoyards sont plus habitués à côtoyer le bas que le haut du classement ces dernières années en Pro B (15e la saison dernière, 16e il y a 2 ans et il y a 3 ans), et présentent l’avant-dernière masse salariale de la division avec un peu plus de 550 000 euros. Mais si la réalité économique correspondait avec celle du parquet, le BCS ou le BCGO n’auraient pas fait long feu dans la deuxième division professionnelle. 

Surtout qu’en face il y a des joueurs très intéressants qui se révèlent ce début de saison en Pro B. Le meneur de jeu américain Eric Washington est une des révélations de cette équipe. Joueur de petite taille (1m80), il est très vif et possède un shoot à mi-distance très fiable avec 18 points de moyenne en 3 rencontres à 43% aux tirs. Washington sait aussi distribuer le jeu comme en atteste ses 5 passes décisives par match. L’aillier fort espagnol Juan Jose Garcia, qui lui aussi fait sa première saison en France, est l’un des tout meilleur de la division statistiquement parlant avec la 2e meilleure évaluation (16 pts/m, 10.3 reb/m et 23.7 éval/m). 

Pour les accompagner, on peut citer deux joueurs français aux visages bien connus en Pro B : Corentin Carne et Kadri Moendadze. Le premier est un arrière de grande taille (1m95) qui a déjà évolué à Antibes, Charleville-Mézières et même à Nanterre en Jeep Elite. Il a très bien démarré la saison avec 8 pts/m, 4 pad/m pour 10.7 éval/m. Le second est issu du centre de formation de Cholet, une référence dans l’hexagone, et dispose de 6 saisons dans la division à son actif entre Orléans, Boulogne-sur-mer et Aix-Maurienne donc. Lui aussi est une arme offensive très redoutable, notament à longue distance. Il tourne à 45% à trois points avec plus de 6 tentatives en moyenne par rencontre.

Stéphane Eberlin le sait très bien, il faudra que ses joueurs soient tout aussi appliqués et concentrés qu’à Boulazac pour espérer gagner. 
 

partenaires majeurs

partenaires institutionnels