Présentation de La Rochelle

Présentation de La Rochelle

Accueil> Pro B > Actualités >

Présentation de La Rochelle

19/01/2023

Présentation de La Rochelle Retour à la liste des actualités

Pro B

Prochain adversaire de l'ASA ce vendredi et petit nouveau en Pro B cette saison, La Rochelle n’est pas un promu comme les autres ! En 2018, le club de Rupella Basket 17 s’est rattaché au mythique Stade Rochelais Rugby, profitant notamment de la puissance marketing et financière du club évoluant en Top 14. 
 


 

La Rochelle, en bref :

Une tête bien connue en Alsace exerce un rôle clé au sein du Stade Rochelais : Aymeric Jeanneau ! L’ancien meneur emblématique de la SIG Strasbourg (Champion de France 2005) occupe le poste de manager général depuis 2020. 
 


Crédit photo : Jean-Christophe Sounalet


Vainqueur des playoffs de NM1 l’année passée face à nos voisins de Mulhouse, le Stade Rochelais dispose d’un budget déjà plus important que l’ASA pour sa première saison en Pro B ! (1 885 000 € pour l’ASA contre 2 379 000 € pour La Rochelle) Ainsi, Julien Cortey, le coach des jaunes et noirs, a pu conserver les meilleurs éléments de son effectif promu en 2022, et le compléter avec des joueurs référencés dans la division. 

Cependant les résultats enregistrés depuis le début de saison ne sont pas resplendissants. La Rochelle et l’ASA partagent le même bilan (5 victoires – 10 défaites), et ont une dynamique plus ou moins semblable : 1 seule petite victoire lors des 9 premiers matchs, 4 victoires de rang lors du mois de décembre, puis à nouveau des défaites en 2023.
 

Zoom sur l’effectif :


Malgré cette stabilité d’effectif à l’inter-saison, le Stade Rochelais a connu des perturbations depuis le mois de septembre. Plusieurs changements ont été enregistrés au sein du club de Charente-Maritime : le pivot US Keith Wright, arrivé en janvier 2022 et vainqueur des playoffs NM1, est parti après Noël. L’ailier américano-congolais Henry Pwono aussi. Trois joueurs sont arrivés pour les remplacer : Robert Turner III, un arrière américain très tonique, Djoko Salic, un poste 5 bosnien très dur au sol, et Louis Marnette que l’on connait bien à l’ASA puisqu’il a évolué à Souffelweyersheim entre 2019 et 2021.


Les joueurs extérieurs :

Le poste de meneur de jeu est partagé par plusieurs joueurs arrière capable de créer du jeu. Javon Masters, jamaïcain de 28 ans (né 1994 - 1m80), est le meilleur marqueur de l’équipe depuis le début de saison avec 14,7 points par match. Il est accompagné par un joueur expérimenté en deuxième division française, Gaëtan Clerc (32 ans – 1m89), qui a déjà évolué 7 saisons à ce niveau par le passé. Il créé beaucoup pour les autres, comme en témoigne ses 4,8 passes décisives par rencontre. C’est le meilleur passeur du Stade Rochelais.  

Une des dernières recrues hivernales, Robert Turner III (29 ans - 1m90), est également capable d’évoluer au poste 1, même s’il est plus amené à jouer en combo-guard*. Cet américain est déjà passé par la France à plusieurs reprises, mais n’a jamais évolué en Pro B. Il a fait ses gammes en NM1 du côté d’Orchies (saison 2017-2018), puis à Vitré (de 2019 à 2020). Ce début de saison, il évoluait dans le championnat israélien et affichait des statistiques impressionnantes : 29 pts/m – 6,5 reb/m – 4,1 pad/m pour 26,2 éval/m ! Pour ses deux premiers matchs en Pro B, il a inscrit deux fois 17 points ! A coup sûr un joueur dont l’ASA devra se méfier. 

Matthieu Robin (31 ans – 1m89) et Victor Diallo (21 ans – 2m01), complètent les postes extérieurs et découvrent également ce niveau. 

Les joueurs intérieurs :

On commence par le poste d’ailier fort : Jerome Sanchez (32 ans – 2m), joueur d’une grande expérience en LNB (9 saisons en Pro B, 4 en Pro A) capable d’évoluer également sur le poste 3, est accompagné par le congolais Ruphin Kayembe (30 ans – 2m), autre visage aperçu chez nous (ex BC Souffelweyersheim, saison 2016-2017 en NM1). 

Au poste de pivot, on retrouve donc la recrue bosnienne Djoko Salic (27 ans, 2m10), qui vient d’arriver de Lituanie, plus particulièrement du club de Prienai où il a croisé la route d’un certain… Kyan Anderson ! Comme quoi le monde du basket est petit ! Alexis Tanghe (32 ans -  2m08) complète la raquette du Stade Rochelais. C’est un expert de la Pro B : il compte 4 montées en première division à son actif (avec Bourg-en-Bresse, Boulazac, Roanne et Blois). 
 


Les stats complètes de l'équipe 


Le coach, Julien Cortey :

Entraineur rookie à ce niveau de compétition, Julien Cortey (42 ans) vit sa première saison à la Rochelle, le coach promu, François Sence, étant parti à Denain. Ancien joueur professionnel en NM1, notamment à Feurs, Le Puy et Clermont, il s’est reconverti en coach depuis 2015. D’abord à Feurs justement, où il est monté de NM2 à NM1. Puis à Vitré, en NM1, de 2019 à 2022 donc. Julien Cortey est décrit comme étant exigeant et bon meneur d’hommes. 

Petite anecdote amusante : il a joué son dernier match en NM1 face... au BC Souffelweyersheim ! C'était le 5 mai 2012, le BCS l'avait emporté largement sur le score de 86 à 64. Un certain Jason Bach évoluait déjà sous le maillot de Souffel...
 



*combo-guard : joueur qui combine les attributs d'un meneur et d'un arrière, mais ne correspond pas à la description de l'une ou l'autre position. Ils cumulent ainsi les qualités de vision de jeu et de passe d'un meneur, et le tir d'un arrière.

partenaires majeurs

partenaires institutionnels