L’ASA cale, Aix en forme

L’ASA cale, Aix en forme

Accueil> Pro B > Actualités >

L’ASA cale, Aix en forme

26/03/2022

L’ASA cale, Aix en forme Retour à la liste des actualités

Pro B

  • Le film du match: L’ASA cale, Aix en forme

Forts de quatre victoires en cinq sorties, nos garçons avaient ce vendredi l’occasion d’améliorer leur bilan à l’extérieur, jusque-là peu flatteur (3V-9D avant la rencontre). A Aix, sur les bords du lac du Bourget en Savoie, Marquis Wright et ses coéquipiers ont pris un coup de froid, contre une formation sûre d’elle et bien en place.

Tout commence plutôt mal d’ailleurs, avec un 9-0. Sofiane Briki sort alors de sa boîte en enquillant deux tirs longue distance pour stopper l’hémorragie. L’Alliance grignote jusqu’à égaliser (14-14, 7e’). Sur une dynamique favorable, les joueurs de Julien Espinosa prennent même les commandes, s’appuyant sur Marquis Wright et Sylvain Sautier, excellent ce vendredi (24-19, 10e’).

Aix reprend du poil de la bête par la suite. Chaz Williams, le meneur américain, monte en température et inscrit onze unités dans cette période qui tourne au festival offensif pour les locaux (27 à 12). Jason Bach écope d’une antisportive, et l’ASA perd son adresse, voyant s’éloigner leur hôte. A la pause, l’écart est crée (46-36, 20e’).

Les hommes du coach mulhousien Emmanuel Schmitt prennent encore davantage la poudre d’escampette (53-36) à la reprise, en serrant la vis en défense. C’est, une fois n’est pas coutume, Marquis Wright, qui rallume la lumière côté alsacien pour revenir dans le jeu. Tout est à nouveau possible pour l’ASA avant le money time (64-59, 30e’).

Ayant soufflé successivement le chaud et le froid, les deux équipes sont cette fois toutes deux mobilisées en même temps. Aix prend un avantage qui semble pouvoir être définitif (78-69, 35e’), mais l’Alliance s’accroche. Sofiane Briki, Sylvain Sautier et Marquis Wright se démènent, en vain. Lucas Beaufort, omniprésent ce vendredi avec 22 points, scelle le sort de la partie en faveur des Savoyards (88-82).

Un petit coup d’arrêt pour l’ASA qui reste hors de la zone rouge mais à égalité avec Quimper, première équipe rélégable. Avant les autres rencontres du week-end et (sachant qu’il reste encore des matches en retard) pas moins de six équipes affichent 10 succès dans la deuxième moitié du classement. Si Rouen semble condamné, la lutte pour ne pas occuper, début mai, le deuxième siège éjectable vers la N1 sera acharnée jusqu’au bout.


Consultez les stats complètes en cliquant ici

Quart-temps : 19-24, 27-12, 18-23, 24-23.

AIX-MAURIENNE : 32/62 aux tirs, dont 8/25 à 3 points, 16 LF sur 16, 31 rebonds dont 7 offensifs, 21 passes décisives, 9 interceptions, 12 balles perdues, 17 fautes.

Beaufort 24, Williams 20, Sane 4, Carne 11, Joseph 12, Moenddaze 15, Gaultier, Berbar, Dassin, Zerbo 2, Yegorov. 

ALLIANCE SPORT ALSACE : 29/ 60 aux tirs, dont 11/27 à 3 points, 13 LF sur 15, 27 rebonds, dont 6 offensifs, 19 passes décisives, 9 intersections, 14 balles perdues, 18 fautes.

Wright 21, Briki 9, Vranes 5, Racine 6, Sautier 17, Bach 4, Dimanche 2, Mayola, Cazenobe 15, Redikas 3.

  • La stat du match

 

Soit le pourcentage aux lancers d’une équipe d’Aix-Maurienne très sereine et appliquée ce vendredi. On connait l’importance des tirs derrière la ligne de réparation lorsque le score est serré. Auteurs d’un 16/16, dont un 8/8 pour Chaz Williams, les Savoyards se sont rendu la tâche plus aisée dans une fin de rencontre tendue. L’ASA, avec un 13/15, termine également sur une bonne note.

  • La décla : Sylvain Sautier, 17 points ce vendredi, après la défaite à Aix-les-Bains.

« On prend un trou d’air en encaissant 27 points dans le deuxième quart-temps. Aix finit le match à 88 points, c’est trop, on le sait. Ils nous ont posé des difficultés en proposant beaucoup d’alternance en défense, et on a eu du mal à trouver des solutions. C’est dommage, prendre ce match aurait été très bien, mais ce n’est pas catastrophique non plus. On est déjà concentré sur le prochain, on suit notre process. Pour ma part, je me suis senti bien ce vendredi. C’est la première fois que j’ai eu autant de temps de jeu depuis que Julien est arrivé, c’est plus facile ensuite pour s’acclimater au rythme. Et puis, j’ai eu de bons ballons et de bonnes opportunités. Maintenant, l’idée, c’est d’apporter ça et de gagner. L’équipe s’est bien relancée ces dernières semaines. On s’est parlé tous ensemble et avec Julien, on a mis en place de nouvelles choses et on est déterminé à chercher les victoires les unes après les autres pour assurer le maintien au plus vite. »

partenaires majeurs

partenaires institutionnels