Conquérante, l’ASA jouera sa place en finale dans une belle à Antibes

Conquérante, l’ASA jouera sa place en finale dans une belle à Antibes

Accueil> Pro B > Actualités >

Conquérante, l’ASA jouera sa place en finale dans une belle à Antibes

02/06/2022

Conquérante, l’ASA jouera sa place en finale dans une belle à Antibes Retour à la liste des actualités

Pro B

  • Le film du match: conquérante, l’ASA jouera sa place en finale dans une belle à Antibes

L’aventure continue. Battue à Antibes après prolongations, l’Alliance sport Alsace a remis les pendules à l’heure sur son parquet pour s’offrir une belle dans cette demi-finale des play-offs. Les Alsaciens, très réguliers et combatifs sur l’ensemble de la partie, se donnent le droit de continuer de croire à une finale. 

Dès l’entame, le ton est donné. Les deux formations se jettent sur chaque balle qui traine et verrouillent l’accès au cercle. Le score évolue très lentement et l’adresse à trois points n’atteint que 20% de part et d’autre (7-3, 5e’). Fahrudin Manjgafic, propulsé dans le cinq majeur après ses bonnes performances, et Tim Derksen côté visiteur, se démarquent au scoring (15-12, 10e’). 

Avec Dovydas Redikas et Obi Enechionya mais sans Karlton Dimanche, nos garçons lâchent du lest en tout début de deuxième acte (17-22, 22e’) en encaissant un 10-2. Les Azuréens passent donc devant sous l’impulsion notamment de l’excellent Benjamin Montclar, auteur de sept points et de quelques caviars pour Jean-Marc Pansa dans la peinture. 

L’ASA se reprend avec un dunk magistral d’ « Obi » suivi d’un tir longue distance de Sofiane Briki. La température, dans une Forest Arena pleine comme un oeuf et bien moite, grimpe encore d’un cran. A la mi-temps, Antibes accuse cinq unités de retard (39-34, 20e’).

Le troisième quart-temps est sans doute le plus serré. Les deux équipes prennent plusieurs fois l’avantage, sans pouvoir se détacher, tant le combat est rude. Antibes, sanctionné par les fautes, se retrouve à nouveau dans la pénalité à l’instar des deux périodes précédentes. Sofiane Briki dégaine deux fois derrière l’arc tandis que le duo Derksen-Pansa en face fait étalage de sa complicité. A dix minutes du terme, tout reste à faire (59-58, 30e’).

Le suspense demeure pendant encore de longs instants (67-67, 34e’) dans une fin de rencontre suffocante. Aucun des deux clubs ne cède le moindre pouce de terrain et fait preuve d’un courage immense après tous les efforts déjà consentis. On se retrouve logiquement à l’entame de la dernière minute dans un mouchoir de poche (76-74, 40e’). 

C’est le moment choisi par Fahrudin Manjgafic pour planter un missile à trois points en fin de possession, après avoir pourtant récupéré la balle dans les pieds. Antibes bénéficie ensuite d’une anti-sportive. Montclar inscrit ses lancers mais les Azuréens échouent à égaliser dans les dernières secondes (80-78). L’ASA, qui poursuit sa dynamique extraordinaire en cette fin de saison, n’est plus qu’à une victoire de la finale de Pro B. Un succès que les hommes de Julien Espinosa iront chercher ce samedi 4 juin sur le parquet de l’Azur Arena. 

Consultez les stats complètes en cliquant ici

Quart-temps : 15-12, 24-22, (39-34), 20-24, 21-20. Forest Arena à Gries. Arbitres : MM. Chajiddine, Gaduel, Collin.

ASA : 24/55 aux tirs dont 12/31 à trois points, 34 rebonds, 20 passes décisives, 12 ballons perdus. Bach, Enechionya 11, Cazenobe 7, Manjgafic 15, Briki 14, Hoeltzel, Gavrilovic 7, Redikas 3, Racine 19, Sautier 4.

ANTIBES : 30/63 aux tirs dont 8/23 à trois points, 32 rebonds, 22 passes décisives, 12 ballons perdus. Johnson 2, Yussuf 3, Louissaint, Monclar 20, Pitard 5, Ca 4, Ansellem 7, Petrov 3, Pansa 20, Derken 14.

  • La stat du match

Cela fait 14 ans que l’équipe ayant obtenu le dernier ticket pour les play-offs de Pro B n’a pas atteint la finale. Il s’agissait alors de Besançon, qui l’avait d’ailleurs emporté face à Poitiers, à une époque où la finale se disputait en une manche sèche. L’ASA, 9e de saison régulière et donc dernière formation qualifiée cette année pour la phase finale, est toujours en lice pour réaliser cet exploit, en cas de victoire à Antibes ce samedi. 

  • La décla : Julien Espinosa, entraîneur de l’ASA, après la victoire de son équipe contre Antibes ce mercredi 1er juin.

« Pour moi, Antibes fait l’une de ses meilleures prestations de la saison. J’ai vu leur série contre Evreux et ils l’ont pas touché ce niveau-là. Pour les battre, cela veut dire qu’on a aussi hisser encore un peu notre propre niveau. On a confiance en nous, dans notre engagement et notre capacité à nous ajuster. Il y a du talent dans cette équipe sinon on serait déjà en vacances. On va continuer à faire des ajustements et on va descendre à Antibes pour prendre le match 3, tout simplement. »

partenaires majeurs

partenaires institutionnels