Chalon trop solide pour l’ASA

Chalon trop solide pour l’ASA

Accueil> Pro B > Actualités >

Chalon trop solide pour l’ASA

19/01/2022

Chalon trop solide pour l’ASA Retour à la liste des actualités

Pro B

  • Le film du match : Chalon trop solide pour l’ASA

Après trois semaines sans jouer et un match reporté à cause de cas de covid du côté de Chalon, l’ASA s’est montrée trop juste pour rafler une troisième victoire de rang à domicile face à l’armada de l’Elan menée par Desi Washington. 

Après un bref mano a mano entamé par Sylvain Sautier et Marquis Wright côté ASA, Chalon prend l’ascendant en profitant des oublis défensifs de nos garçons. Kévin Harley en particulier se régale derrière la ligne à trois points et ce sont les Bourguignons qui s’envolent avec des standards offensifs presque dignes de la NBA (22-30, 10e’).

Privé d’Antoine Eito, pas encore totalement remis de son infection au covid, l’Elan s’appuie sur ses valeurs collectives. En face, Marquis Wright est intenable (19 points en première mi-temps, 32 au total) et maintient son équipe dans le match. Nos joueurs reviennent tout près (32-36, 15e’), et refont l’accordéon quelques minutes plus tard pour revenir une nouvelle fois sur les talons des Chalonnais juste avant la mi-temps (43-47, 20e’).

Dans le troisième acte, c’est Jonathan Augustin-Fairell qui se taille la part du lion, bien aidé par les errements d’Ivan Vranes et consorts en défense. Dans le vent au premier décalage, l’ASA pédale dans la choucroute et, sans jamais être très loin, ne réussit pas à inverser la vapeur. Malgré une brève égalisation orchestrée par Karlton Dimanche (61-61, 27e’), les visiteurs reprennent vite l’ascendant (63-68, 30e’).

Assez discret et dominé par son compatriote Marquis Wright, Desi Washington se fait violence au pire moment en crucifiant nos joueurs par trois tirs primés dans le money time. Notre Alliance, trop inconstante en défense et brouillonne offensivement, n’inquiètera plus Mickaël Gélabale et ses partenaires. Forts de leur expérience et de leur confiance, les Chalonnais gèrent bien leurs dernières possessions et empochent leur dixième victoire en 14 matches, malgré un beau rapproché de l’ASA en toute fin de partie (83-87). 

Avec cette nouvelle déconvenue, les hommes de Stéphane Eberlin sont dos au mur, cloués dans le bas du classement de la division (4V-9D). Il faudra absolument l’emporter ce vendredi 21 janvier, à nouveau à domicile, contre Quimper. 

Quart-temps : 22-30, 21-17, (43-47), 20-21, 20-19. Forest Arena à Gries. Arbitres : MM. Creton, Bourgeois et Da Cruz.

ASA : 33/68 aux tirs dont 9/26 à trois points, 38 rebonds (Eliezer-Vanerot 7), 15 passes décisives, 15 ballons perdus. 

Wright 32, Enechionyia 9, Briki 2, Vranes 4, Sautier 4, Eliezer-Vanerot 10, Racine 10, Bach 2, Cazenobe, Dimanche 10.

ELAN CHALON : 33/70 aux tirs dont 11/28 à trois points, 37 rebonds (Augustin-Fairell 7), 11 passes décisives, 15 ballons perdus. 

Washington 23, Harley 15, Bouquet 9, Gélabale 11, Augustin-Fairell 16, Gabric 3, Niasse 3, Raharimanantoanina, Dossou-Yovo 7.

 

  • La stat

Soit la place occupée par Marquis Wright au classement des scoreurs de la Pro B (il est précédé par Stéphane Gombauld, Terry Smith et Ivan Février). Le meneur américain, 32 points ce mardi 18 janvier, s’impose match après match comme l’homme fort de l’équipe de Stéphane Eberlin. Cela pourtant demeure encore insuffisant pour gagner en constance collective. 

  • La décla : Stéphane Eberlin, après la défaite.

« J’ai revu l’équipe d’il y a deux mois, celle qui faisait des erreurs défensives flagrantes. Il faut prendre conscience qu’on joue le maintien, et donc qu’on aille chercher les 13 victoires pour l’obtenir. On pense qu’on va gagner les matches en attaque, on marque des points, mais c’est en allant au charbon en défense en défense qu’on va y arriver. »

partenaires majeurs

partenaires institutionnels